#
9 Automne 2015
#
9 Automne 2015
  • Communicants à l’oreille des politiques
  • Ouvriers marocains Les parias de la SNCF
  • Agrobusiness La foire aux bestiaux
  • Art pariétal Le premier dessinateur
S'abonner
0
FEUILLETER CE NUMÉRO

AU SOMMAIRE

Dans le viseur de La Revue Dessinée ce trimestre : le Darknet, cette face cachée d’Internet où se côtoient dissidents iraniens et vendeurs de cannabis californiens ; le modèle agricole productiviste et ses aberrations ; les chibanis, ces salariés de seconde zone de la SNCF qui réclament aujourd’hui justice et, surtout, les communicants, ces faiseurs d’opinion qui murmurent à l’oreille des politiques avec un poids croissant depuis 40 ans. Cette formidable enquête retrace le glissement de nos sociétés dans l’ère de la com’.

ÉDITO

2 ans ! Avec ce numéro 9, La Revue Dessinée fête son deuxième anniversaire ! L’occasion de dire, à nouveau, notre volonté de faire de cette revue le lieu privilégié de la bande dessinée de reportage. Chaque enquête, chaque documentaire a été une expérience unique de collaboration entre deux auteurs, journaliste et dessinateur, qui, chacun à sa manière, vous a donné à lire et à penser. Chaque sujet a été conçu pour informer sans être pontifiant, avec rigueur et sérieux. Nous en sommes fiers. Comme nous sommes fiers de l’enquête À l’oreille des politiques, d’Aurore Gorius et de Vincent Sorel, une plongée dans le monde des communicants, où le dessin met au jour une facette inédite des mœurs politiques. Ce sujet, très éclairant sur les pratiques d’aujourd’hui, correspond trait pour trait à notre ambition éditoriale : raconter l’envers du décor. Ce projet, nous le poursuivons parce que La Revue Dessinée se porte bien et qu’elle gagne, numéro après numéro, de nouveaux lecteurs. Elle est indépendante de tout groupe de presse et sans revenus publicitaires. Notre liberté est fragile mais réelle. Votre soutien est la clé de cette indépendance. Il va ainsi nous permettre d’envisager, dans un avenir proche, de nouveaux développements. Amies lectrices, amis lecteurs, soyez nos ambassadeurs. Il n’existera jamais de meilleure campagne de promotion. Pour que l’aventure continue...